Des nouvelles accréditations des Ambassadeurs enregistrées en RDC. Au total, trois lettres de créance de trois nouveaux Ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires ont été acceptées par le Président Félix Tshisekedi. Comme lors de six précédentes accréditations, la cérémonie protocolaire est organisée au Palais de la Nation de Kinshasa.

Prenant le poste d’Olivier Schnakenberg, le nouveau chef de mission diplomatique allemande, Monsieur Ingo Herbert est le premier Ambassadeur à présenter ses lettres de créance au Président de la République, Félix Tshisekedi. Concernant le diplomate allemand, on retient qu’il était en poste en Côte d’Ivoire et ce, jusqu’à sa nomination à Kinshasa. Dans le pays Félix Houphouët-Boigny, comme Ambassadeur, il y est resté de 2020 à 2023 sans oublier la mission du Burkina-Faso de 2018 à 2020. Il fut aussi Consul général au Nigeria de 2015 à 2018. De 2018 à 2012, il a travaillé comme Ambassadeur adjoint en Afrique du  sud. Bien avant Pretoria, il était Ambassadeur en Tanzanie de 2005 à 2008. Comme diplomate, il a presté au ministère des Affaires étrangères au poste de Directeur de service.

Ensuite vient Monsieur Apollinaire Mogombaye, Ambassadeur de la République tchadienne auprès de la RDC dont les lettres de créances ont été acceptées par le Président Félix Tshisekedi. Pour sa part, il a travaillé au ministère tchadien des Affaires étrangères comme Directeur du cabinet de 2020 à 2022. Il a également assumé les fonctions de Directeur de la Coopération et des Organisations internationales de 2018 à 2020. En outre, il a aussi été Directeur chargé de la Mobilisation et de la Coordination des Ressources extérieures au ministère de l’Economie et du Plan de son pays de 2007 à 2008.

Ceci s’inscrit dans la redynamisation des relations amicales qu’entretient la RDC avec le Tchad et ce, depuis la désignation du Président Félix Tshisekedi en 2022 par la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) comme facilitateur dans la crise tchadienne. Cette mission confiée au Président RD Congolais consiste évidemment à rapprocher les acteurs socio-politiques du Tchad s’accorder pour une transition politique apaisée. D’où les efforts des politiques principalement du Président de la transition, Mahamat Idriss Déby, des représentants de partis politiques de toutes les tendances, de la société civile, des partenaires du Tchad, du gouvernement de la transition et des confessions religieuses doivent converger vers cette fin: le rétablissement de l’ordre constitutionnel.

Enfin, c’est l’Ambassadrice du Canada, Maryse Guilbeault  qui a présenté ses lettres de créances au Chef de l’Etat Félix Tshisekedi. Elle vient en remplacement de Benoit-Pierre Laramée qui était en poste à Kinshasa jusqu’à son départ de la RDC. De son parcours, on note sommairement qu’elle a travaillé simultanément aux ambassades du Canada à l’El Salvador, au Guatemala, au Pérou et au Chili de 2015 à 2019. Elle a rejoint le ministère canadien des Affaires extérieures en 1993 où elle a notamment travaillé dans les directions des relations avec le Mexique, l’Amérique du sud, l’Amérique centrale et les Caraïbes.

Congodiplomatie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.