Le pic de la transition tchadienne est atteint avec la tenue de l’élection présidentielle ayant consacré la victoire de Mahamat Deby comme président de la république. Pour désamorcer cette crise politique née de cette transition politique contestée principalement par les Transformateurs du Docteur Succès Masra, c’est le Président Félix Tshisekedi, médiateur de l’Union africaine pour le Tchad qui a offert ses services. C’est toujours par son représentant, le ministre à l’intégration régionale Didier Manzenga, que la crise politique suscitée par l’assassinat du Maréchal Idriss Deby Itno a été résolue par l’organisation du scrutin présidentiel du mois de main dernier.

Sans aucun doute dans ce scrutin qui censé marquer la fin de la transition militaire de trois ans et que tout le monde annonçait comme joué d’avance en faveur du jeune général de 40 ans il y a encore dix jours, l’économiste Masra, 40 ans aussi, a su tenter sa chance. C’est comme qui dirait qu’il a pu jouer les trouble-fêtes et a pu pousser  son challenger au second tour. Mais c’était sans compter avec le soutien de tchadiens à la dynastie Deby.

Dans cet atterrissage en douceur de cette transition tchadienne, l’accompagnement du  Président Gabonais a été voulu et obtenu à Libreville au Gabon, lors d’une audience accordée à l’envoyé spécial du Président de la République Démocratique du Congo.

A cet effet, Didier Manzenga, ministre congolais de l’Intégration régionale et envoyé spécial du Président Félix Tshisekedi au Tchad a déclaré ceci : «Nous étions porteurs de deux messages de son excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui est le Président de la République démocratique du Congo et facilitateur au processus de transition en République du Tchad. (…). Le Président Brice Clotaire Oligui Nguema s’est dit satisfait de l’évolution du processus et prêt à apporter son apport pour mettre un terme à cette transition Tchadienne après l’organisation de l’élection présidentielle en mai dernier». 

C’est dans le cadre d’une mission d’itinérance dans le cadre de la mobilisation des Chefs d’État de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) pour un aboutissement heureux du processus de transition au Tchad que M. Didier Manzenga effectue ce déplacement de Libreville. M. Manzenga rapporte que «C’est dans ce cadre-là que le facilitateur nous a envoyé rencontrer son excellence monsieur le Président Gabonais, le général Brice Clotaire Oligui Nguema, pour solliciter l’accompagnement du Gabon au processus de transition au Tchad».

Avant l’étape de Libreville, le ministre Didier Manzenga s’est rendu lundi à Malabo, capitale de la Guinée Équatoriale. Il y a été reçu en audience le mardi dernier  par le Président équato-gunéen Teodoro Obiang Nguema. Il a remis le rapport à mi-parcours du processus de transition au Tchad et transmettre le message du Président Félix Tshisekedi, en vue d’obtenir l’approbation de son homologue Teodoro Obiang Nguema pour accompagner le facilitateur à mettre un terme à cette transition.

Cependant lors des échanges avec le Chef de l’Etat gabonais, l’envoyé spécial du Président Tshisekedi a remis au Général Brice Oligui Nguema le rapport à mi-parcours de ce processus, qui détaille les avancées et ce qui reste à faire pour clore la transition au Tchad.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *