Le gouvernement de la RDC veut entamer des négociations pour un nouveau programme soutenu par la Facilité Elargie de Crédit avec le FMI. Avant ces nouveaux pourparlers, la RDC attendait la visite de la mission du FMI qui revêt une importance particulière pour le gouvernement congolais. Cette visite vise non seulement à finaliser avec succès cette revue, mais également à amorcer les négociations susévoquées.

Il est d’une importance capitale de noter que, dans le cadre de cette coopération, la RDC a déjà  conclu avec succès de manière satisfaisante quatre des six revues prévues. C’est ce qui a précédemment permis le déblocage de plus d’1 milliard de dollars d’appui à la balance des paiements. Car aussi, ces décaissements ont joué un rôle crucial dans le renforcement des réserves internationales du pays.

Par ailleurs cette coopération avec le FMI a ouvert la porte à des appuis budgétaires de la Banque Mondiale, d’un montant total de 750 millions de dollars. Et ce, avec la perspective de mobiliser davantage de financements au cours de l’année à venir, en croire la position exprimée par le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi, lors du dernier conseil des ministres. Plus encore, la République Démocratique du Congo a obtenu des prêts souverains, notamment de l’Agence française de développement.

Cependant, les enjeux de cette mission du FMI se révèlent encore plus importants. Car les résultats de cette évaluation influenceront non seulement les relations futures entre la RDC et le FMI, mais ouvriront également la porte à des appuis budgétaires de la Banque Mondiale. Ces financements supplémentaires viennent renforcer les efforts du gouvernement congolais pour promouvoir le développement économique et social du pays.

De l’avis des techniciens, les principaux indicateurs macroéconomiques et les critères quantitatifs et repères structurels liés à la cinquième revue sont globalement en phase avec les attentes. C’est la précision du Ministre des Finances, Nicolas Kazadi. Il a également encouragé tous les ministères et services concernés à participer activement et collaborer dans le cadre de cette revue, conformément au calendrier préétabli. Comme dit précédemment, cette mission du FMI revêt une grande importance pour le gouvernement congolais, car elle vise à renforcer la stabilité économique du pays et à établir un nouveau programme de coopération. Ce qui permettra à la RDC d’atteindre ses assignations par rapport à ses prévisions budgétaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.