L’Ambassadeur italien Alberto Petrangeli a payé une visite diplomatique au Chef de l’Etat RD Congolais, Félix Tshisekedi, pour témoigner le désir de son pays à raffermir les liens de coopération avec Kinshasa. Cette rencontre s’est inscrite dans une logique du renforcement des liens économiques reposant sur les projets d’infrastructures entre la République démocratique du Congo et l’Italie. C’est ce qui  a été convenu entre le Chef de l’Etat congolais et l’ambassadeur d’Italie en RDC à l’occasion de l’audience lui accordée au palais présidentiel de Mont Ngaliema.

Le diplomate italien n’a pas hésité à mettre l’emphase sur les liens historiques qui existent entre la RDC et l’Italie dans le domaine industriel, apprend-on de sources présidentielles. Pour Petrangeli, les entreprises italiennes ont beaucoup aidé la République Démocratique du Congo durant les années postindépendance.

A l’issue de cette audience, l’Ambassadeur italien déclare qu’il a été convenu de la nécessité de renforcer les liens économiques avec des grands projets sur les infrastructures. Il précise que son pays dispose des entreprises de pointe spécialisées dans la construction des barrages, ponts et routes sans oublier l’agriculture. A lui d’ajouter que l’espoir est permis de voir les entreprises italiennes rentrer de nouveau en République Démocratique du Congo pour contribuer au développement du pays. Et ce, sur base du programme établi par le Président de la République.

La montée en puissance de l’armée congolaise est véritablement un motif d’admiration, et susceptible d’attirer le soutien de partenaires. C’est pour cette raison que l’aspect sécuritaire n’a pas été épargné lors de cet entretien entre les deux personnalités. A cet effet, le diplomate italien Alberto Petrangeli a souligné la nécessité, pour la RDC, de renforcer le contrôle de ses frontières à cause de leurs porosités, et surtout les capacités de son armée.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.