Du 23 au 27 octobre en cours la RDC participera à la 147ème Assemblée de l’Union Interparlementaire  et à ses réunions connexes à Luanda, en Angola et ce, sur base de l’invitation du parlement de l’Angola. Le parlement congolais est bel et bien représenté par le Président de la Chambre haute et du premier vice-Président de l’Assemblée nationale du parlement de la République Démocratique du Congo.

Pendant les quatre jours de travaux dans la capitale angolaise, apprend-on de la cellule de communication de la chambre haute du parlement RD Congolais, le président Modeste Bahati  sera présent. Il représente avec le premier vice-Président de la chambre basse, André Mbata, la République démocratique du Congo  à cette Assemblée de l’Union Interparlementaire de 2023 et ses réunions connexes à Luanda en Angola.

En effet, les organes statutaires de l’Union Interparlementaire, à savoir le Conseil directeur, les commissions permanentes, le Comité des droits de l’homme des parlementaires et le Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient, ainsi que le Forum des femmes parlementaires et le Forum des jeunes parlementaires, se réuniront pendant cette Assemblée. En outre, le Conseil directeur sera appelé à élire une nouvelle présidente ou un nouveau président de l’UIP à cette même session à Luanda.

D’après les sources très proches de cette organisation parlementaire, le débat général sera axé sur son thème principal : «  L’action parlementaire pour la paix, la justice et des institutions efficaces (ODD 16) ». Cette session a le mérite d’offrir aux participants une plateforme pour délibérer, échanger des points de vue et galvaniser l’action parlementaire dans ce domaine. Ainsi l’Assemblée est appelée à adopter des résolutions sur le point jugé urgent et sur le thème abordé par la Commission permanente de la démocratie et des droits de l’homme intitulée : «  Le rôle des parlements dans la lutte contre la traite d’enfants dans les orphelinats ». L’Assemblée devrait se conclure par l’adoption d’un document final sur le thème du débat général

En guise d’perçu historique, l’UIP est une organisation mondiale des parlements des États souverains créée en 1889. On dirait même que c’est la plus ancienne des institutions internationales à caractère politique. Elle est, en outre, le foyer de la concertation interparlementaire à l’échelle mondiale et s’est donnée pour vocation de promouvoir la paix et la coopération entre les peuples par la voie parlementaire. L’Assemblée de l’Union interparlementaire, dont le siège est à Genève, se réunit deux fois par an. Elle est, dans les faits, l’homologue parlementaire des Nations Unies auxquelles elle est liée, depuis 1996, par un accord de coopération. Le choix de la 147ème est échue à l’Angola pour son passé et des avancées politiques engrangées après trois décennies de guerre civile.

Freddy Mutambayi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.